• Grae Leigh

[Test DVD/Blu-Ray] L'intégrale DVD de la mini-série La foire aux vanités


Découvrez notre test complet de l'édition DVD de la mini-série britannique La foire aux vanités qui sort demain, mercredi 18 octobre, chez Koba Films.

L'édition testée

Grâce à Koba Films nous avons eu entre les mains la version test (= sans emballage grand public) (24.99 € sur Amazon).

Synopsis

Début du XIXe siècle, les guerres napoléoniennes font rage.

Fille d'un artiste peintre sans le sou et d'une chanteuse de cabaret, l'orpheline Becky Sharp quitte le pensionnat.

Mécontente de son pauvre sort, elle ambitionne d'accéder à la haute société britannique.

Pour atteindre son but, Becky va déployer sans scrupules toute son intelligence et son pouvoir de séduction...

La mini-série

La foire aux vanités, Vanity Fair en VO, est une mini-série en six épisodes, adaptation par la BBC du roman éponyme de William Makepeace Thackeray.

Et ce n'est pas la première fois que ce roman, paru à l'origine sous la forme d'un feuilleton mensuel dans le magazine Punch entre 1846 et 1847, est adapté puisque le premier film, muet, remonte à 1911 et le dernier à 2004.

Vanity Fair: A Novel Without a Hero est une des œuvres majeures de Thackeray et de la littérature victorienne. Son sujet ? Dépeindre de manière incisive la société anglaise de la première moitié du 19ème siècle.

L'adaptation de la BBC est fidèle au roman original et peut compter sur de très bons acteurs.

En tête, Natasha Little dans le rôle de Becky Sharp, cette orpheline "mal née" qui utilisera toutes ses ressources (beauté, esprit) pour monter les échelons de la société londonienne. On ne peut faire mieux comme interprétation ... les mimiques, attitudes, regards, tout correspond parfaitement au personnage.

A ses côtés, Frances Grey dans le rôle de l'amie d'enfance, Amelia Sedley. Si l'actrice est parfaite pour le rôle, on a un peu de mal à croire que l'histoire se déroule sur deux décennies tant elle ne vieillit pas.

Et pour compléter le trio, n'oublions pas l'excellentissime Philip Glenister, bien connu des fans de Life on Mars ou encore Ashes to Ashes.

Si ces trois acteurs se détachent clairement, le reste de la distribution est au diapason avec notamment David Bradley ou encore Tom Ward, chacun parfait dans leur rôle.

L'époque est parfaitement rendue avec ses costumes d'époque et son rendu de la société victorienne. Ce qui est gênant par contre c'est le manque de repères, qu'ils soient spatiaux ou temporels, on a parfois du mal à savoir où se déroule l'action et combien de temps a passé entre certains chapitres.

L'adaptation de Vanity Fair par la BBC est, comme bien souvent avec la chaîne britannique, de très bonne qualité.

A recommander aux amateurs de romanesque mais pas que ... :)

Note : 16/20

L'édition

Ayant reçue la version test de cette mini-série, nous ne pouvons commenter son emballage.

Quand on découvre le DVD et son image granuleuse, on suppute que cette mini-série inédite en France n'est pas sortie hier. Elle a en effet été diffusée en 1998 et ces vingts printemps sont évidents avec la qualité de l'image. Un peu comme pour les Minichroniques de Goscinny, évitez l'écran trop grand.

La qualité du son est bonne, les dialogues clairs. Par contre, cette qualité rend encore plus agaçante la musique d'accompagnement bien trop forte. Certes elle n'est pas faite pour couvrir les dialogues mais sa qualité sur aiguë est une vraie plaie.

Les menus sont animés avec des images des épisodes, dommage qu'elles soient toujours un peu les mêmes et relatives aux premiers épisodes.

Possibilité de choisir de lire le DVD en entier, par partie ou par chapitre.

Seul le DVD #1 propose un complément mais qui n'est pas en relation avec la mini-série. Les images renvoient aux bandes-annonces ce qui est une bonne idée pour découvrir les autres publications de la BBC.

Note technique : 12/20

Liste des bonus :

  • Aucun

Note des bonus : 00/20

#Lafoireauxvanités #KobaFilms #BBC #VanityFair

0 vue
Please reload

© 2016 - 2020