• Grae Leigh

Un personnage LGBT au générique du film Power Rangers


Après la polémique La Belle et La Bête, le film de Dean Isrealite risque également de faire les frais d'une polémique bien stérile.

Le film, en salles le 5 avril en France, va présenter au monde le premier super héros gai. Enfin, avant que tout le monde ne revende sa place pour le film, il faut préciser que c'est mineur à l'écran, une petite phrase.

Dans le deuxième acte du film, les héros apprennent que le Ranger Jaune (Trini incarnée par Becky G.) en vient à accepter son orientation sexuelle, un des personnages suppose qu'elle a des 'problèmes de petit ami' puis réalise que peut-être elle a en fait des 'problèmes de petite amie'.

Si le moment est très court, Dean Isrealite l'appelle 'pivot' pour l'ensemble du film :

"Pour Trini, elle questionne vraiment beaucoup qui elle est. Elle n'a pas encore tout à fait tout résolu. Je pense que ce qui est bien avec cette scène et ce que cette scène projette pour le reste du film est 'c'est OK'. Le film dit 'c'est OK' et tous les enfants doivent s'approprier qui ils sont et trouver leur tribu".

Donc quatre petits mots risquent bien de déclencher la foudre des homophobes ... si on avait depuis des décennies une représentation normale/intelligente LGBT, on n'aurait pas ce genre de problème ...

#PowerRangers #DeanIsraelite #BeckyG #Lionsgate

3 vues0 commentaire
Please reload

© 2016 - 2020