• Grae Leigh

Review de l'épisode 1x03 de Conviction


Alors que l'équipe du CIU est en féroce désaccord pour savoir si les 'méchants' méritent également la justice, ils travaillent pour disculper un activiste politique avec des vues douteuses. Il purge une peine à perpétuité pour avoir posé une bombe dans une mosquée qui a tué un éminent imam et trois fidèles. Le réexamen de l'affaire remet en question le rôle du NYPD ce qui met Hayes dans le collimateur de Wallace. Après une analyse rigoureuse de la preuve, la conclusion étonnante de l'affaire laisse un membre de l'équipe fortement insatisfait du résultat. Pendant ce temps, alors que les relations entre Hayes et Wallace semblent se réchauffer, ils découvrent que leur pire cauchemar s'est réalisé.

L'épisode

  • 1x03 - Dropping Bombs

  • 1ère diffusion : 17 octobre 2016

  • Chaîne de diffusion : ABC.

Notre avis

4.24 millions de téléspectateurs, c'est que ce troisième épisode de Conviction a rassemblé. Une audience stable par rapport à l'épisode précédent, Bridge and Tunnelvision, et ses 4.23 millions.

Et c'est la très bonne nouvelle de cette semaine, après l'hémorragie entre le pilote et l'épisode #2 (- 940 000 téléspectateurs).

Une autre bonne nouvelle, c'est l'évolution de l'équipe de la Conviction Integrity Unit qui fonctionne de mieux en mieux ensemble. Si aucun n'a semble-t-il choisi d'être là, les gens qui travaillent pour Hayes nous présentent un front plus uni et nous montrent à présent une équipe.

Hayes Morrison (Ayley Atwell) est quant à elle fidèle à elle-même et ne semble se complaire que dans les relations conflictuelles. Un éclairage qui nous est apporté par Conner Wallace (Eddie Cahill) et on apprend au passage que ce ship Hayes/Conner, que l'on essaie de nous vendre depuis le pilote, n'est que du réchauffé et que les deux ont un passé commun.

Là j'avoue j'aurais espéré que les instances supérieures ne suivent pas ce chemin dès le troisième épisode mais bon, on ne peut pas être original sur tous les points.

Jusqu'à présent, Conviction nous a présenté deux résolutions différentes.

Dans le pilote, le condamné était innocent.

Dans l'épisode #2, sur trois condamnés, deux étaient innocents.

Pour cette troisième enquête de la semaine, on change encore avec un condamné innocent et coupable. A le lire comme ça, on craint le pire mais finalement, ça tient plutôt bien la route.

Et c'est grâce à un bon scénario (que l'on doit à Thomas L. Moran qui a officié précédemment sur Dr House, lui valant au passage quatre nominations aux Emmy Awards) que ce nouvel épisode est très agréable à regarder.

Outre un coin du voile qui se lève sur le personnage de Maxine (Merrin Dungey), sur l'excellente entente entre Tess et Frankie (Emily Kinney et Manny Montana), le vernis commence à se craquer pour Hayes qui se révèle bien plus sensible et affectée par certains évènements qu'elle ne veut le laisser paraître.

Par contre, le côté politiquement correct de la série commence à devenir ennuyeux et redondant. Et c'est encore plus marqué dans cet épisode que dans les deux précédents, peut-être à cause de son côté religieux. Les avis sont très partagés sur ce point dans les différents commentaires postés sur internet mais je suis assez d'accord avec ceux qui disent que la série devrait lâcher son côté trop politiquement correct pour sortir du lot.

Au final, l'audience de Conviction s'est maintenue entre les épisodes 2 et 3 et c'est une très bonne chose car scénario et liens entre les personnages ne cessent de s'améliorer.

Et avec la bombe lâchée sur la tête de Morrison et Wallace dans les toutes dernières secondes :

  1. on a hâte d'être à lundi, et

  2. se réjouit que la CIU ait eu de bons résultats sur ces trois premières enquêtes.

Note 14/20

En bref

Points positifs :

  • une équipe qui fonctionne enfin en tant que telle,

  • le vernis se craquelle pour Hayes Morrison,

  • de bonnes interprétations du casting, Hayley Atwell en tête,

  • les petites phrases assassines de Hayes.

Points négatifs :

  • un ship forcé qui tourne court,

  • le comportement hautement condamnable de Sam Spencer (Shawn Ashmore).

#Conviction #DroppingBombs

3 vues0 commentaire
Please reload

© 2016 - 2020