• Grae Leigh

Review de l'épisode 1x01 de Lethal Weapon


Un ancien Navy SEAL légèrement déséquilibré décroche un emploi comme agent de police à Los Angeles, où il est fait équipe avec un détective vétéran qui essaye de maintenir un faible niveau de stress dans sa vie.

L'épisode

  • 1x01 - Pilot

  • 1ère diffusion : 21 septembre 2016

  • Chaîne de diffusion : FOX.

Notre avis

Lethal Weapon, série dérivée du film éponyme de 1987 (L'Arme Fatale en VF), a débarqué hier soir sur l'antenne de la FOX.

Pour reprendre les rôles incarnés par Mel Gibson et Danny Glover en leur temps dans les quatre films éponymes (sortis respectivement en 1987, 1989, 1992 et 1998) ont été choisis Clayne Crawford et Damon Wayans.

Typiquement, c'est ce que j'appelle un projet 'casse gueule' car, même si les gens vieillissent, il y a quand même pas mal de téléspectateurs en âge de se rappeler des films et les gens sont peu enclins à pardonner la moindre bourde.

Ayant particulièrement apprécié le film de 1987, j'avoue que j'étais assez circonspecte quant à ce que cet épisode pilote allait nous présenter.

Et j'ai été très agréablement surprise par sa qualité.

Dans le rôle de Martin Riggs, Clayne Crawford (Ted Talbot Jr. dans Rectify) qui est le plus convaincant des deux. Il était impossible pour lui de se mesurer à la prestation de Mel Gibson donc il développe sa propre personnalité du personnage et c'est plutôt réussi.

A ses côtés, Damon Wayans (Ma famille d'abord) qui nous présente un Roger Murtaugh bien moins stoïque que celui de Danny Glover.

L'intégration dans notre ère moderne est réussie mais sans pourtant être pesante. Si on voit écrans HD, smartphones et autres montres connectées mais cela ne prend pas tout l'écran. Avec les évènements de l'épisode, notamment une incursion dans un grand prix de F1 (RIP Mustang rouge), on aurait pu voir fleurir les mentions aux réseaux sociaux et sites de partage vidéo. Il n'en est rien et c'est tant mieux, la série vieillira moins vite.

Lethal Weapon reprend les ingrédients du film : des flics aux tempéraments opposés obligés de faire équipe (Murtaugh a été rajeuni de quelques années).

Une variante intéressante a cependant été introduite que je trouve plutôt intelligente mais que beaucoup de téléspectateurs réprouvent sur les réseaux sociaux. Si dans les films Riggs souffrait de la disparition de sa femme, là on y assiste en direct. C'est certes brutal mais cela équilibre l'épisode entre moments dramatiques et comiques. Tout au plus, on regrettera cette manière de filmer les conséquences sur Riggs.

Les personnages secondaires sont bien trouvés, notamment les personnages féminins : Keesha Sharp dans le rôle de Trish Murtaugh (on l'avait vue en début d'année dans le rôle de Dale Cochran dans American Crime Story - The People vs OJ Simpson) et Jordana Brewster dans celui de la psychologue.

Deux rôles qui nous sont immédiatement sympathiques et qu'on espère revoir régulièrement dans les épisodes à venir.

Au final, un épisode pilote bien plus solide que ce à quoi je m'attendais. Si Damon Wayans parvient à retenir son côté comique, on pourrait bien avoir en main une série comique agréable et sans prise de tête.

A vérifier dans l'épisode #2 (Surf N Turf, le 28 septembre) si ce bon sentiment continue ...

Note 13/20

En bref

Points positifs :

  • un scénario généralement fidèle au premier film de la franchise cinématographique,

  • une mise à jour moderne qui n'est pas lourde,

  • des scènes d'action surprenantes de réalisme pour une série télévisée,

  • de très bons seconds rôles féminins,

  • un bon équilibre entre drame et comédie.

Points négatifs :

  • un Damon Wayans qui peine à lâcher son côté comique,

  • une bromance bien trop rapide,

  • des caractères opposés pas suffisamment tranchés.

#LethalWeapon

Please reload

© 2016 - 2020