• Grae Leigh

Amy Acker très fière du geste altruiste de Root


Alors que les fans de Samantha 'Root' Groves sont en plein deuil, l'actrice américaine est très positive et supporte le geste de son personnage.

Pour mémoire, l'ancienne hacker devenue membre à part entière de la Team Machine, est décédée de ses blessures après avoir protégé Finch d'un sniper. La Machine a alors choisi sa voix pour devenir la sienne.

L'ire des fans est grand depuis la diffusion de The Day The World Went Away, épisode #100 de la série diffusée sur CBS. Sans nécessairement crier au Xième meurtre d'un personnage gay, nous sommes nombreux à trouver aberrante la fin de ce personnage emblématique : un décès seul, et une soit disant 'réunion' avec La Machine qu'elle aimait tant. Sauf que La Machine n'a fait que prendre sa voix, il n'y a eu aucune fusion d'aucune sorte entre cette dernière et l'esprit de Root.

Et puis il y a une certaine forme de sadisme pour les membres de Team Machine (surtout Sameen Shaw), non ?

Que saviez-vous, et quand avez-vous su, que Root ne survivrait pas cette saison ?

En fait, ils me l'ont dit pendant l'été, avant la Comic-Con [de San Diego]. Nous avions ce trailer où La Machine parlait dans la station de métro, enfin, moi en tant que Machine, donc ils m'ont dit ce qui se passait et m'ont demandé de l'enregistrer. Je le savais donc depuis un moment.

Que pensez-vous du fait qu'elle ai pris une balle pour Harold ?

Je veux dire, c'est la façon dont moi je voudrais partir. Pour moi, elle n'a jamais vraiment eu peur de mourir. Tout au long des scenarii, particulièrement entre Root et Harold, elle a toujours été claire qu'elle savait qu'il était la priorité, que La Machine avait besoin de lui et tout ça. Je suis heureuse que Harold s'en soit sorti. Ça me rend heureuse !

[Le co-showrunner] Jonah Nolan m'a dit qu'il avait cette spectaculaire séquence de poursuite en voiture à l'esprit pour vous depuis un certain temps.

Je suis très flattée, il est évident qu'il ne m'a jamais vu conduire dans la vraie vie! [Rires] Quand je l'ai lu, je me suis dit 'ça va être génial', et quand nous avons commencé le tournage, c'était très compliqué et difficile. Mais je suis très impatiente de voir comment tout s'est mis en place.

Évidemment, il y a des doublures, des plans de coupe, des cordages et d'autres choses, mais quelle a été la partie de prise de vue la plus délicate de cette séquence ? Eh bien, [Michael Emerson et moi] avions une discussion assez intense tout autour de ça .... [Rires] Et il n'y avait pas beaucoup de biens immobiliers, sur lesquels tirer, donc nous avons du continuer à parler à une certaine vitesse et prendre l'arme et viser et mettre mon pied sur le volant ... Il y a beaucoup de petits morceaux. Et il a continué à commencer de pleuvoir, donc nous y revenions et tournions cette scène par morceaux sur trois jours différents.

Même si c'était vos adieux à l'écran, je pense qu'en tant que voix de La Machine, en fait vous restez dans la série jusqu'à la fin ? Oui. Oui. Ça a fonctionné de cette manière. J'étais vraiment triste et dit à tout le monde combien ils allaient me manquer, et ils étaient genre 'peux-tu revenir et faire la voix sur le plateau ...?' Je me disais 'je viens de dire au revoir à tout le monde !' Nous avons pensé que ce serait avantageux pour certaines des plus grandes scènes de m'avoir là, donc dans le prochain épisode vous verrez Harold parler à La Machine dans la voiture, et je suis allongée [invisible] sur le siège arrière de la voiture à avoir cette conversation. [Rires]

Où était placé le chien qui joue Bear dans ces tristes adieux? Je n'ai pas pleuré du tout, mais il était juste là.

Maintenant, est-ce que Sarah Shahi vous a vraiment cassé le coccyx durant cette scène de sexe de l'épisode 4, comme vous l'avez dit dans une vidéo de la New York Comic-Con, ou avez-vous exagéré pour un effet comique ? Je veux dire, il y avait une ecchymose. Je ne suis pas sûre qu'il était 'cassé', mais oui, le mal était fait. [Gloussements]

#PersonofInterest #AmyAcker

12 vues
Please reload

© 2016 - 2020