• Grae Leigh

Person of Interest : Review épisode 5x04 [6741]


Notre avis

Filmé comme étant le septième épisode de la saison 5, 6741 a été diffusé plus tôt dans cette ultime saison. Review d’un épisode digne du top 5 de la série.

On nous avait prévenu, le retour de Sameen Shaw ne serait pas une partie de plaisir. Restée longtemps entre les mains des sbires de Samaritain, l’ancien agent opérationnel n’en sort pas indemne, loin de là.

6741 tient de bout en bout grâce à l’interprétation de Sarah Shahi, omniprésente dans 80% des scènes, qui nous avait promis que le scénario lui avait donné une grande latitude d’interprétation. On sait en effet ce qu’a enduré la jeune femme mais sa capacité de résilience lui permet d’échapper à ses ravisseurs.

Si elle fait preuve d’ingéniosité, elle sait cependant qu’elle représente une menace pour la Team Machine. Si elle retrouve la majorité des membres de l’équipe (dont Bear !) personne ne veut qu’elle approche de La Machine.

L’épisode est très bien écrit (vu qui l’a signé, on n’en attendait pas moins), nous donnant suffisamment de scènes d’action pour contrebalancer son côté dramatique, voir parfois gore :p

Car du drame il va y en avoir, Shaw essayant de démêler la réalité de l’endoctrinement de Samaritain. Elle n’est pas la Sameen que l’on connait et tout le monde s’en rend compte.

Au premier plan, on retrouve Root (Amy Acker) qui, pas totalement aveuglée par ses sentiments pour reconnaître la potentielle dangerosité de Shaw, la traite comme elle traite La Machine.

Finch et Reese sont en quelque sorte relégués au second plan d’un épisode qui joue peut-être un peu trop la carte du ship Root.

Le final de 6741 en surprendra plus d’un (et les fera sans doute hurler de rage, un peu à la manière des dernières minutes de My Struggle II, épisode 11x06 de The X-Files) mais il faut reconnaître son intelligence dans l’arc scénaristique de cette ultime saison qui nous montre de plus en plus les analogies entre La Machine et Samaritain. Et rappeler que l’humain n’est pas une machine qui aura toujours son libre arbitre.

Personnellement si je suis une fan absolue du couple Root (Sameen Shaw/Root) j’aurais préféré que cet épisode reste à sa place car là il perd je pense (mais la suite de la saison nous le dira) de sa force.

Et franchement, sans une interprétation stellaire de Sarah Shahi, à qui Amy Acker répond parfaitement, cet épisode a de quoi irriter les plus shippers d’entre nous qui vont se sentir floués.

Et on attendait peut-être trop d'un épisode qui rappelle furieusement un épisode angulaire de la saison 4.

Note 19/20

Épisode 5x04 - Truth Be Told

Synopsis

Shaw échappe à ses ravisseurs, mais l’équipe n’est pas sûre de son état mental quand elle commence à agir de manière paranoïaque et téméraire.

Casting régulier Jim Caviezel (John Reese) Michael Emerson (Harold Finch) Kevin Chapman (Lionel Fusco) Sarah Shahi (Sameen Shaw) Amy Acker (Root)

Casting récurrent

John Nolan (Greer) Julian Ovenden (Lambert)

Invités

Anne Carney (Nurse) Eyas Younis (Hamid) Andrew MacLarty (Bobby Jackson) James Riordan (Surgeon) Brian J. Carter (Stewart) Kim Ramirez (Briggs) Jabari Gray (Murrow) Evan Leone (Lead Op)

Scénaristes

Lucas O’Connor et Denise Thé

Réalisateur

Chris Fisher

#PersonofInterest #CBS #6741

Please reload

© 2016 - 2020