• Grae Leigh

American Crime Story : La review de la saison #1


La série d'anthologie créée par Scott Alexander et Larry Karaszewski s'est achevée hier soir et je pense ne pas avoir été la seule à être triste.

Car The People vs. O.J. Simpson a relevé avec brio un défi qui semblait totalement impossible : nous passionner pendant dix épisodes pour une histoire vieille de 20 ans et qu'avait suivi en direct près de 100 millions de téléspectateurs.

Tout le monde connait en effet O.J. Simpson, cet ancien joueur de football américain accusé à l'été 1994 d'avoir assassiné son ex-femme, Nicole Brown Simpson, et de son compagnon, Goldman. Son procès qui s'est déroulé en 1995 a été le premier à être suivi en live.

C'est donc le syndrome Titanic (= on connait la fin du film) qu'ils devaient contourner.

Il fallait en effet intéresser le téléspectateur alors que ce dernier connaissait tous les détails de ce qu'on a appelé "le procès du siècle".

La recette du succès

Comment ont-il réussi à nous présenter une série en course pour les Emmy Awards ?

En s'intéressant aux coulisses du procès, à tout ce que l'on n'a pas forcément vu à l'écran. Nous amener dans les coulisses du système judiciaire américain, dans les réunions stratégiques, dans les manipulations des deux camps, dans la vie américaine deux années seulement après les émeutes de Los Angeles.

En écrivant des scenarii millimétrés.

En choisissant des acteurs faits pour leurs rôles.

Car si beaucoup avaient des doutes sur le casting de certains (Schwimmer et Travolta en ce qui me concerne), il faut reconnaître que chacun est parfait dans son rôle.

En tête ? Sans l'ombre d'un doute, Sarah Paulson dans le rôle du procureur Marcia Clark.

Du pilote au dénouement final, elle a toujours été convaincue de la culpabilité de Simpson et si elle n'a pu le faire condamner, ce n'est pas faute de ne pas avoir essayé. Mais les années 90 n'étaient pas moins misogynes qu’aujourd’hui et elle a essuyé de nombreux coups bas (des photos dénudées, sérieux ??).

Étrangement celui qu'on a le moins vu est Cuba Gooding, Jr. qui prête ses traits à l'accusé. Il a incarné O.J. ni comme coupable ni comme innocent, c'est au téléspectateur de se faire sa propre idée.

David Scwhimmer, dans le rôle de Rob Kardashian le meilleur ami d'O.J., m'a impressionnée. J'avoue je ne le connaissais que de la série Friends et il est tout simplement fantastique.

Une bonne série mais ...

Et pourtant la saison n'est pas exempte de défauts.

Dès le premier épisode nous faisons en effet la connaissance des enfants Kardashian (les trucs qu'on retrouve aujourd'hui dans les émissions de téléréalité) et ils reviendront, malheureusement.

Il faudra aussi faire avec des ajouts romancés par rapport au procès original (les jurés et leur 'gardien en chef') notamment.

Une suite prometteuse

La saison 2 d'American Crime Story prévoit de s'intéresser aux conséquences de l'ouragan Katrina, et j'ai hâte d'y être.

Croisons les doigts pour qu'ils fassent aussi bien car le sujet est plus récent que le procès Simpson ...

Liste des épisodes de la saison 1

  1. From the Ashes of Tragedy

  2. The Run of His Life

  3. The Dream Team

  4. 100% Not Guilty

  5. The Race Card

  6. Marcia, Marcia, Marcia

  7. Conspiracy Theories

  8. A Jury in Jail

  9. Manna from Heaven

  10. The Verdict

#AmericanCrimeStory #ThePeoplevsOJSimpson

3 vues0 commentaire