• Grae Leigh

Review de l'épisode 1x02 de The Exorcist


Alors que Monseigneur Egan refuse de donner à Tomas la permission d'exorciser la fille d'Angela, le Père Marcus s'évade de Saint Thomas d'Aquin et unit ses forces avec Tomas, bien qu'il le pousse à sortir son ex, Jessica, de sa vie et de son cœur. La relation de la famille Rance avec le démon s'approfondit et quand Marcus attrape Angela à voler de l'eau bénite, il lui montre comment l'utiliser. Dans le quartier sud de Chicago, une série de meurtres rituels bizarres commence à se dérouler.

L'épisode

  • 1x02 - Chapter Two: Lupus in Fabula

  • 1ère diffusion : 30 septembre 2016

  • Chaîne de diffusion : FOX.

Notre avis

Malgré une qualité certaine, le second épisode de The Exorcist a rassemblé bien moins de téléspectateurs que le pilote (1,98 millions vs 2,85 millions) et c'est bien dommage car ce second épisode, écrit par Heather Bellson et réalisé par Michael Nankin, est aussi bon que le pilote.

Tout comme dans l'épisode précédent, la scène d'ouverture, tournée en flash-back, se focalise sur le passé du Père Marcus (excellent Ben Daniels) et plus particulièrement sa première rencontre avec le malin. Ce n'est pas tant l'image de la personne possédée qui est dérangeante que celle de l'âge qu'il avait à l'époque (et du comportement des gens d'église !).

Si l'épisode pilote s'était beaucoup focalisé sur le trio Père Tomas/Père Marcus/Angela Rance, celui de cette semaine s'intéresse de près aux agissements de la jeune Casey, qui s'est révélée être celle possédée à la fin de l'épisode précédent.

A ce stade, il est difficile de savoir si elle a toujours conscience de ce que le démon fait quand il habite son corps, notamment au cours de la partie de cross et du jeu de société de construction en famille.

Il est cependant clair qu'un contentieux existe entre la mère et les deux filles, et on est curieux d'en savoir plus car je doute que cela se résume à une mère accaparée par son travail.

Ce second épisode permet également de préparer le terrain pour la confrontation qui va suivre, et ce à plusieurs niveaux.

Tout d'abord, le Père Marcus tient à ce que le Père Tomas soit prêt, et on réalise ainsi que les deux hommes d'église ont plus en commun qu'ils ne le pensent.

Puis, dans un quartier de Chicago, des meurtres particulièrement sanglants (avec prélèvement d'organes) sont commis et l'un des hommes les perpétrant n'est autre qu'un visage que l'on a aperçu dans le pilote (devant l'église du Père Tomas) et dans cet épisode (il confronte Casey dans cette même église).

Enfin, on ne peut croire que la venue du Pape dans un hôtel tenu par Angela ne soit qu'une coïncidence, pas vrai ?

The Exorcist nous a donc proposé deux premiers épisodes de grande qualité ... espérons qu'elle ne perdra pas encore un tiers de ses téléspectateurs lors du troisième (Chapter Three: Let 'Em In, le 7 octobre).

Note 15/20

En bref

Points positifs :

  • la performance de Ben Daniels qui surpasse celle de tous les autres,

  • une excellence alchimie à l'écran entre Alfonso Herrera et Ben Daniels,

  • l'introduction d'un intriguant personnage masculin que seule Casey semble pouvoir voir,

  • une série qui fait plus peur psychologiquement que physiquement,

  • l'interprétation de Hannah Kasulka qui interprète parfaitement son rôle ambiguë.

Points négatifs :

  • un rétablissement éclair du paternel,

  • on aurait aimé plus d'attente pour découvrir l'identité de la sœur possédée.

#TheExorcist #LupusinFabula

Please reload

© 2016 - 2020